(en)

Lors du salon IDF, Intel a effectué une démonstration technique utilisant une version modifiée du moteur de Wolfenstein, avec des cartes spéciales possédants plus de détails, et des shaders spéciaux pour augmenter les effets de réflexion.

Il s’agit en fait de montrer un moteur 3D fonctionner sur base de ray tracing, qui est une technique très gourmande mais très efficace pour afficher des environnements de manière très réaliste avec des rayons lumineux lancés depuis la caméra du joueur, et qui se réfléchissent et se réfractent à travers les objets du monde 3D devant lui, avant de revenir, et d’obtenir la couleur finale de chaque pixel. C’est en fait l’inverse de ce qu’il se passe en réalité, avec des rayons lumineux qui aboutissent dans l’oeil d’une personne après un long chemin accidenté. Cette technique est souvent utilisée pour les images de synthèse au cinéma, mais rarement dans des applications temps-réel, et surtout pas des jeux.

Pour effectuer ce travail très gourmand en ressources, ce sont 4 ordinateurs qui ont travaillé en parallèle avant de transmettre le résultat de leurs calculs à l’ordinateur client qui affiche les images finales. Intel fait bien entendu la promotion de ses processeurs Larrabee, spécialisés dans l’affichage graphique (et en concurrence avec les cartes graphiques classiques). En même temps, il s’agit aussi d’une belle démonstration de cloud computing, avec ces 128 coeurs de processeurs (dans les 4 machines) effectuant tous ces calculs complexes.
L’une des interrogations concernant cette technologie est l’influence de la qualité de la connexion réseau, qui peut ralentir les réactions du jeu à cause du lien réseau entre le PC du joueur et ceux qui calculent le rendu de la scène, mais au final, la vitesse de rendu était encore très acceptable, malgré de nombreuses saccades dans les scènes les plus détaillées.

Bref, une belle démonstration technologique, et un beau coup de projecteur sur Wolfenstein, qui n’aura pas eu le succès espéré l’année passée.

Voici la vidéo de la démonstration :

Pour plus d’infos techniques, vous pouvez lire l’article de Futura-Sciences, ou même le blog du chercheur d’Intel ayant présenté la démo (en Anglais).

Leave a Reply