Nouvelles previews de Wolfenstein: Youngblood après l’E3

Les développeurs de MachineGames ont répondu à bon nombre de sites et magazines à propos de leur prochain opus, Wolfenstein: Youngblood, qui sortira le mois prochain..

Dans une entrevue avec le site VentureBeat (en Anglais), Jerk Gufstafsson, le producteur exécutif du jeu, a donné de nouvelles informations sur l’expérience de jeu.

Comment le fait de tuer des commandants va-t’il affecter l’apparition de nouveaux ennemis, comparé aux jeux précédents ?

Si vous allez tuer le commandant, vous n’arrêterez pas totalement leur apparition. Ce qui se passe dans ce jeu, et c’est ce qu’on a modifié, c’est que vous réduirez alors le nombre d’ennemis de haut-niveau qui viendront en renfort. Et donc, cela vous avantagera de tuer le commandant le plus vite possible.

D’où vient le système de « Pep signal » ?

Nous avons commencé avec un système d’emotes classiques, comme un pouce levé, plus de l’ordre du cosmétique. Mais après je me suis dit : et pourquoi ne pas vraiment l’utiliser en jeu ? C’est de là que ça vient. Le système de « pep signal », où « pep » sonne vraiment comme un mot qui colle bien avec l’ambiance des années 80, permet aux soeurs de s’encourager mutuellement.

Quelle sera la durée du jeu ?

C’est un peu étrange, parce que c’est notre plus gros jeu jamais développé, dans un temps de production en fait assez court. Comme je disais, l’histoire est plus légère en contenu et en ton. Mais la progression par niveau et le narratif non-linéaire nous ont donné la possibilité d’ajouter beaucoup d’activités et de missions à faire, et donc le jeu complet est en fait plus long que les titres précédents. Je pense que nous pouvons tabler sur 25 à 30 heures de jeu si vous jouez à tout.

Jerk a également accordé une interview en vidéo (et en Anglais) au site GameReactor :

Mise à jour : Jerk a également répondu durant l’E3 aux questions (en Anglais) de nvidia, qui a un partenariat avec MachineGames pour vendre du matériel avec le jeu :

Laisser un commentaire