Nouvelle vidéo de publicité pour Wolfenstein II : Mon Frère Modèle

Bethesda a publié une nouvelle fausse série télévisée pour Wolfenstein II, qui se déroule dans l’histoire alternative du jeu où les USA sont contrôlés par les nazis dans les années 60.

Dans l’Amérique occupée par les nazis, même le plus innocent des plaisirs comporte des risques. Vous pouvez le voir dans cet épisode de Mon Frère Modèle, l’une des séries télévisées qui apparaissent dans l’univers de Wolfenstein II: The New Colossus, “juste un petit morceau de chocolat” n’est pas un simple écart. Comme le grand frère Dale le dit, “une nutrition saine est une affaire d’État.” Regardez cet épisode de Mon Frère Modèle pour découvrir la version nazie des sitcoms américains.

Mon Frère Modèle
“Mais je vais quand même te dénoncer !” Parfois, la vie n’est pas toujours facile quand on s’appelle Ronnie et qu’on aime s’adonner à une activité D.R.Ô.L.E (Déclin de la Raison et de l’Ordre Légitime de l’Empire) dans Mon Frère Modèle, une comédie familiale vivifiante. Riez à n’en plus finir quand Ronnie le gourmand s’empiffre de barres chocolatées, et préparez-vous à vous décrocher les mâchoires alors que Ronnie danse sur de la musique de dégénérés le menaçant de le plonger dans une spirale de drogue, crime, et déviance politique. Heureusement, à chaque faux-pas de Ronnie, son grand frère Dale est toujours là pour le sauver… et le dénoncer aux autorités ! Grâce à un soutien sans faille de notre cher Führer en personne, vous allez passer eine großartige Zeit – un très bon moment ! Mon Frère Modèle est tourné en studio devant un public.

Produites en partenariat avec MachineGames et Bethesda Softworks, ces vidéos apparaissent en jeu afin de donner de la profondeur à l’univers de Wolfenstein II. Nous avons déjà sorti Liesel et En allemand, sinon… Restez à l’écoute pour avoir plus d’aperçus du monde que B.J. Blazkowicz sauvera de la tyrannie nazie dans The New Colossus.

Nouvelle vidéo des développeurs de Wolfenstein II : Deux fois plus de puissance

Bethesda a publié un nouveau journal des développeurs à propos des armes du jeu, y compris sur la possibilité d’utiliser deux armes différentes en même temps. Ils parlent également d’une nouvelle monture pour BJ : le Panzerhund !

Quand on parle d’ennemis ultimes, rien ne surpasse les nazis. Ils représentent l’essence du mal, des monstres au sens le plus précis du terme, et dans Wolfenstein II: The New Colossus, leur régime abominable s’est étendu sur toute la planète.

La bonne nouvelle ? B.J. Blazkowicz est prêt à faire face à ces ignobles adversaires et à mobiliser la résistance pour libérer l’Amérique. Mais ça ne sera pas simple. Dans cette suite du jeu acclamé de MachineGames, les nazis sont plus coriaces que jamais. Ils comprennent des figures familières reboostées, notamment le pataud Super Soldat qui peut maintenant vous charger, mais aussi de puissants nouveaux ennemis comme les Übersoldats, des cyborgs ultras rapides pouvant escalader les murs et tirer des rayons lasers.

Mais B.J. possède lui aussi de nouveaux moyens de se battre, avec notamment la capacité de manier librement deux armes de sa collection variée de gros calibres. Pour plus de détails sur l’incroyable puissance de feu de Blazkowicz et sa nouvelle arme de mêlée particulièrement brutale, regardez notre dernière vidéo dans laquelle les développeurs vous offrent des aperçus exclusifs du jeu.

“Ce qu’on aime dans Wolfenstein, ce sont les armes lourdes et les combats complètement déjantés,” déclare Jerk Gustafsson, producteur exécutif. “Nous avons mis l’accent sur la liberté, notamment les déplacements et les possibilités en combat. Et c’est pour ça qu’on a permis au joueur d’utiliser deux armes à la fois dans n’importe quelle combinaison.”

Nouvelles préviews de Wolfenstein II

Bon nombre de sites et de magazines de jeux vidéo ont eu l’opportunité d’essayer une heure de jeu de Wolfenstein II: The New Colossus, et d’en donner leurs premières impressions (qui sont généralement très bonnes !)

Pour JeuxActu :

Wolfenstein II : The New Colossus s’annonce comme la digne suite des aventures vécues par BJ.Blazkowicz dans Wolfenstein : The New Order. Le scénario uchronique et son univers bardé de référence à la pop-culture sont toujours aussi soigneusement réalisés, tandis que le gameplay qui se sublime lorsqu’on fonce dans le tas reste incroyablement jouissif. Toujours aussi dynamique, avec un arsenal et des ennemis renouvelés, ce nouvel opus devrait sans problème séduire tous les joueurs qui ont craqué pour les productions de MachineGames.

Le Soir note que :

Les graphismes sont époustouflants. Les décors sont recherchés et très travaillés, ce qui donne un certain charme à cet univers américano-nazi. Au-delà des rues champêtres très sixties, le repère nazi est aussi d’une grande richesse visuelle. Les couleurs, les textures et les détails sont nombreux.

Au niveau des personnages, le travail est aussi phénoménal. Des scènes en gros plan viennent souligner les détails des visages. L’action est parfaitement encadrée par des bruitages et des effets visuels parfaitement maîtrisés.

Les scènes de dialogues sont également très réussies, à tel point qu’on se croirait presque dans un film d’action. On sent l’intensité des choses qui sont en train de se décider, mais toujours avec cette touche d’humour et de second degré chers à la série Wolfenstein.

Selon JV France :

Excitant et terriblement punitif (si vous vous risquez à affronter l’un des plus difficiles des sept modes de difficulté), le prochain Bethesda nous a véritablement passionné.

GamAlive note que :

(La) première mission est surtout l’occasion de renouer avec ce qui a fait le succès du premier épisode : un scénario bien écrit, bien construit autour de cinématiques réussies et parfaitement mises en scènes (même si certaines sont un poil longuettes). Un level design intelligent. Et surtout, une ambiance franchement réussie.

Et selon Millenium :

Rares sont les FPS qui, à ce jour, peuvent se targuer d’avoir une ambiance aussi soignée que Wolfenstein The New Colossus. Les développeurs, minutieux, mènent à la perfection le joueur dans les tréfonds d’un futur dystopique. Le jeu est très beau, les personnages convaincants et les phases d’actions sont à couper le souffle. Seul le gunplay manque, pour l’heure, d’un brin d’originalité. On espère de tout coeur que Bethesda nous fera mentir. Et si jamais ce n’est pas le cas, le jeu mériterait quand même d’être considéré, tel un Blazkowicz cassant du nazi, pour ce qu’il est vraiment : un esthète.

Voici une préview vidéo de Monsieur Toc :

Présentation de BJ Blazkowicz dans Wolfenstein II

MachineGames et Bethesda ont publié une petite vidéo où les développeurs présentent le héros du jeu : William BJ Blazkowicz ! Après avoir été blessé en tuant le Général Strasse à la fin de Wolfenstein: The New Order, BJ doit combattre des nazis en chaise roulante dans le sous-marin où il était soigné en secret. Et ça semble très marrant à faire !

Wolfenstein II utilisera une nouvelle technique 3D d’AMD

AMD a développé une nouvelle technologie, appelée « Rapid Packed Math », pour ses dernières cartes 3D (Radeon X Vega), y compris celle de la PS4, afin d’optimiser le traitement d’éléments 3D d’une scene en réduisant leur précision sans toutefois perdre en qualité de rendu visuel. Wolfenstein II et Far Cry 5 seront les premiers jeux à exploiter cette technologie afin d’augmenter leur nombre d’images par seconde.

Voici une présentation de la technologie (en Anglais) :

Premier DLC de Wolfenstein II : The Freedom Chronicles

Même si le jeu n’est pas encore sorti, Bethesda a annoncé ce que serait le premier pack de DLC pour Wolfenstein II: The New Colossus, nommé « The Freedom Chronicles » (les chroniques de la liberté).

Il est temps, à nouveau, d’abreuver l’arbre de la liberté du sang des patriotes et des tyrans. Les nazis dominent le monde, et alors que B.J. Blazkowicz déclenche une nouvelle révolution en Amérique, d’autres combattants de la liberté mènent la même guerre de leur côté. Bientôt, vous pourrez incarner un ancien joueur de football américain, un assassin et un capitaine de l’armée, et vous battre pour préserver l’âme de l’Amérique, dans Wolfenstein II: The Freedom Chronicles. Présentant un trio de véritables héros américains, The Freedom Chronicles inclut trois packs de DLC :

  • Les Aventures de Gunslinger Joe – Incarnez l’ancien quarterback Joseph Stallion et anéantissez les nazis depuis les ruines de Chicago jusque dans l’espace !
  • Les Carnets de l’agent Silent Death – Incarnez l’ancien agent de l’OSS Jessica Valiant, infiltrez des bunkers nazis cachés en Californie et découvrez les secrets de l’Opération San Andreas !
  • Les Exploits du Capitaine Wilkins – Incarnez le héros de l’armée américaine Gerald Wilkins et partez en Alaska pour faire échouer l’Opération Soleil Noir !
  • .
    Les trois packs de DLC sont inclus dans la Digital Deluxe Edition, disponible à la précommande dès maintenant. Le Season Pass The Freedom Chronicles sera disponible à l’achat séparément à la sortie du jeu. Découvrez plus d’informations prochainement, notamment les dates de sortie et des détails de gameplay supplémentaires.

    The Freedom Chronicles : Épisode zéro

    Évidemment, chaque révolution commence quelque part. Et pour les héros de The Freedom Chronicles, tout a commencé dans l’Épisode zéro.

    L’Épisode zéro vous présente Joseph Stallion, Jessica Valiant et Gerald Wilkins alors qu’ils luttent pour la liberté des Territoires Américains. Frayez-vous un chemin entre les hordes de nazis en utilisant les capacités uniques et l’arsenal de ces héros dans cette mission DLC d’ouverture.

    L’Épisode zéro est disponible dans le Season Pass.

    Wolfenstein II: The New Colossus sort le 27 octobre 2017 sur Xbox One, PlayStation 4 et PC. Gagnant de plus de 100 récompenses à l’E3 2017, Wolfenstein II: The New Colossus a également été nominé quatre fois officiellement par les Game Critics Awards de l’E3 (y compris pour le Meilleur jeu du salon), et a remporté le prix du Meilleur jeu d’action.

    Nous allons donc beaucoup voyager avec le jeu original et ses DLC, même dans l’espace ! Notez que l' »opération Soleil Noir » pourrait être une référence aux événements du jeu Wolfenstein de 2009, avec peut-être des voyages dans la dimension du « voile »…