[:en]Big discount on Wolfenstein: The New Order and The Old Blood[:fr]Grosses réductions sur Wolfenstein: The New Order et The Old Blood[:]

[:en]You can currently buy the game Wolfenstein: The New Order on Steam with a discount of 67% – for 6.59 euros / $6.59 US / $8.74 CAN instead of 19.99 euros / $19.99 US / $26.49 CAN.

The prequel Wolfenstein: The Old Blood has also the same discount, and you can get it for 6.59 euros / $6.59 US / $8.24 CAN instead of 19.99 euros / $19.99 US / $24.99 CAN.[:fr]Vous pouvez actuellement acheter le jeu Wolfenstein: The New Order sur Steam avec un rabais de 67%, soit 6,59 euros / 8,74 $ CAN au lieu de 19,99 euros / 26,49 $ CAN.

L’épisode Wolfenstein: The Old Blood a également la même réduction, et vous pouvez l’obtenir pour 6,59 euros / 8,24 $ CAN au lieu de 19,99 euros / 24,99 $ CAN.[:]

[:en]The BJ actor speaks about the next Wolfenstein[:fr]Le doubleur de BJ évoque le prochain Wolfenstein[:]

[:en]In an interview to the Two Left Sticks website about the next Call of Duty: Infinite Warfare, where he’s not only a voice actor, but also one of the writers of the game, Brian Bloom, who also impersonated BJ Blazkowicz in Wolfenstein: The New Order and The Old Blood – and also the killer in the A-Team movie in 2010 -, spoke about his work on the BJ character in a possible sequel of the games:

I’ll be safe with this answer. If you look at Bethesda’s E3 2016 lineup there was a title hinted at in a cool way. It sparked a bit of wildfire. That subtle, very simple DOS language, going through the titles. Perhaps we’re working on that as we speak.

bethesda-e3-2016-dos-intro_960-0
About the fate of BJ after The New Order, and what he would like to do with this character:

Whoever B.J. Blaskowicz was, in the content we have so far, he’s the articulation of a promise not kept; a country that surrendered while he was in a coma. He’s fighting a war on his own with a very small group of people, completely outgunned and out-manned. A world taken over by scourge of racism, nazism, and fascism. Anya and their relationship in many ways is B.J. attempting to give redemption to the dream lost. Those ideals that he has that might be idealistic – marriage, children, living in a free world. It’s all part of who he is. Putting my own feelings aside, and giving the audience all room to have their own feelings about this. I think we can agree that his core convictions are related to that kind of loyalty.

Brian won’t tell anything more as he doesn’t want to violate any NDA. He seems very much involved in the games and characters he’s working on. It seems to confirm the development of the next Wolfenstein game, some months after the revelation from the actress playing Anya. Wait&see![:fr]Dans une interview accordée au site Two Left Sticks à propos du prochain Call of Duty: Infinity Warfare, dont il est le doubleur de l’un des personnages, mais aussi l’un des principaux scénaristes, l’acteur et auteur Brian Bloom, doubleur de BJ Blazkowicz dans Wolfenstein: The New Order et The Old Blood (et qui incarnait également le tueur dans le film « Agence Tous Risques » en 2010), a évoqué son travail sur le personnage de BJ, et la possibilité qu’il travaille sur un prochain jeu de la série:

Je peux vous dire ceci : si vous faîtes attention à la liste des jeux de l’E3 2016 de Bethesda, vous verrez qu’un titre a été mentionné de manière vraiment cool, subtile, en utilisant les codes du système DOS. Cela a suscité un peu d’émoi, et peut-être que l’on travaille sur l’un de ces jeux au moment où je vous parle.

bethesda-e3-2016-dos-intro_960-0
Sur la question de savoir quel est le destin de BJ après la fin de The New Order, et ce qu’il voudrait explorer avec ce personnage :

Peu importe qui est BJ Blazkowicz, dans l’histoire que nous avons maintenant, il est le centre d’une promesse non tenue, avec un pays qui s’est rendu pendant qu’il était dans le coma. Il se bat dans une guerre avec un groupe limité de personnes, qui sont complètement dépassés dans un monde dominé par la peste du racisme, du nazisme et du fascisme. Sa relation avec Anya est, d’une certaine manière, un moyen de retrouver ce rêve perdu, ces idéaux qu’il a de famille heureuse, d’enfants, et de vivre dans un monde libre. Cela définit ce qu’il est. En mettant de côté mes propres sentiments, et en laissant les joueurs se faire les leurs, on peut dire que ses convictions profondes sont liées à ce genre de loyauté.

Brian n’en dira pas plus, de peur de violer des NDA. Il est très impliqué dans les jeux sur lesquels il travaille, et semble mettre beaucoup de lui-même dans ses personnages. Voilà donc qui confirme le développement du prochain Wolfenstein, quelques mois après les révélations de l’actrice incarnant Anya. À suivre donc ![:]

[:en]History of Wolfenstein series[:fr]L’histoire de la série Wolfenstein[:]

[:en]Ahoy has released a very good video about the history of the Wolfenstein series, focusing on the release of Wolfenstein 3-D in 1992.

https://www.youtube.com/watch?v=BSb87DC-PtA[:fr]Ahoy a publié une excellente vidéo sur l’histoire de la franchise Wolfenstein, avec un focus sur la sortie de Wolfenstein 3-D en 1992.

Notez que vous pouvez activer les sous-titres et les traduire en Français, ils sont très fidèles au texte d’origine.[:]

[:en]Humble Bundle: Bethesda Weekend Sale[:fr]Vente spéciale Bethesda sur le Humble Store durant le week-end[:]

[:en]During the whole weekend (until Monday at midnight), the Humble Store sells a special bundle with plenty of Bethesda games with great discounts. You can find Wolfenstein: The Old Blood with a 40% discount at $11.99 and Wolfenstein: The New Order with a 66% discount at $20.39, but also Return to Castle Wolfenstein and Wolfenstein 3-D + Spear of Destiny with a 66% discount too at respectively $3.39 and $1.69. There are also plenty of other fantastic games and DLC from id Software (Quake, Doom, Rage) and Bethesda (The Elder Scrolls, Dishonored, Fallout, Brink, The Evil Within, …).

And if you buy one of these games via the Humble Store, 10% of your purchase will support a charity, so it’s definitely worth it![:fr]Durant tout le week-end (jusqu’à lundi minuit aux USA), le Humble Store propose un bundle spécial avec une multitude de jeux Bethesda à prix réduits. Vous pouvez trouver Wolfenstein: The Old Blood avec un rabais de 40% à 11,99 $ (10,88 euros) et Wolfenstein: The New Order avec une réduction de 66% à 20,39 $ (18,51 euros), mais également Return to Castle Wolfenstein et Wolfenstein 3-D + Spear of Destiny avec une réduction de 66% discount également à respectivement 3,39 $ (3,08 euros) et 1,69 $ (1,53 euros). Il y a également bon nombre d’autres fantastiques jeux et DLC d’id Software (Quake, Doom, Rage) et de Bethesda (The Elder Scrolls, Dishonored, Fallout, Brink, The Evil Within, …).

Et lorsque vous achetez l’un de ces jeux via le Humble Store, 10% du montant déboursé ira à une oeuvre caritative, donc ça en vaut largement la peine ![:]

[:en]Play the next Doom alpha thanks to Wolfenstein: The New Order[:fr]Jouez à l’alpha du prochain Doom grâce à Wolfenstein: The New Order[:]

[:en]If you bought Wolfenstein: The New Order before the 26th of May 2014, you can subscribe to the internal alpha test of the multiplayer part of the upcoming Doom game, as explained in the picture below:

doom16-alpha-en

The selection of players will be very limited for the alpha test, but not for the beta, which will be more widely opened to all those who bought Wolfenstein: The New Order. With this test, id Software and Bethesda will verify that the servers and the game can handle a massive load of players without any technical issues – which might not be the case, as we’re still in alpha stage!

The official site of Doom indicates that the test will be done on the industrial-themed map « Heatwave » in a 6 vs 6 team deathmatch, where one player might be turned into the Revenant demon and chase other players, who will fight him using 6 weapons – including the powerful Gauss Cannon – and 2 equipment items (see the full list on the official site).

We can definitely assume that such multiplayer games will be great when we see some footage from the solo game!

 [:fr]Si vous avez acheté Wolfenstein: The New Order avant le 26 mai 2014, vous pouvez vous inscrire pour le test interne de la version alpha de la partie multijoueurs du prochain jeu Doom, comme précisé sur l’image ci-dessous :

doom16-alpha-fr

La sélection des joueurs sera drastique pour la version alpha, mais pas pour la bêta, qui sera ouverte à tous ceux qui ont acheté Wolfenstein: The New Order. Avec ce test, id Software et Bethesda veulent vérifier que les serveurs et le jeu sont capable de tenir la charge avec de nombreux joueurs sans problèmes techniques, qui peuvent survenir vu qu’il s’agit d’une version alpha de test !

Le site officiel de Doom indique que le test se déroulera sur la carte d’inspiration industrielle nommée « Vague de chaleur » dans des matchs à mort par équipe à 6 contre 6, où l’un des joueurs peut se transformer en démon Revenant et pourchasser les autres joueurs, tandis que ceux-ci peuvent le combattre en utilisant 6 armes (incluant le puissant Fusil Gauss) et 2 objets d’équipement (voir la liste complète sur le site officiel).

On peut sans problème s’attendre à de fantastiques parties en multijoueurs quand on voit les extraits du jeu solo !

https://www.youtube.com/watch?v=2Ys1FG2vjgI[:]

[:en]Interview of the music composer of Wolfenstein: The New Order and The Old Blood[:fr]Interview du compositeur de la musique de Wolfenstein: The New Order et The Old Blood[:]

[:en]Mick Gordon has been recently interviewed by the polish website GameMusic about his work on the music of Wolfenstein: The New Order – and not about The Old Blood curiously…

A great interview where he explains how free and inspired he was for the game, praising the work of MachineGames and the good idea of having special « Nazi sixties » hits from the fictional Neumond Classics publisher.

[:fr]Mick Gordon a accordé récemment une interview (en Anglais) au site polonais GameMusic à propos de son travail sur Wolfenstein: The New Order (et pas sur The Old Blood curieusement…).

Un article très intéressant où il explique combien il a été libre et inspiré pour ce jeu, vantant le travail de MachineGames et la très bonne idée de créer des tubes des « sixties nazies » par une maison de disque fictive nommée Neumond Classics.

[:]

[:en]Wolfenstein: The New Order is the Best Nordic Game![:fr]Wolfenstein: The New Order est le meilleur jeu scandinave ![:]

[:en]The Nordic Game Awards were distributed this week during the Nordic Game Conference in Malmö, Sweden, celebrating the video game industry in Scandinavia. And Wolfenstein: The New Order, developed by the Swedish studio MachineGames (aka ZeniMax Sweden), simply won the Best Nordic Game award, facing off competition from Press Play’s Max: The Curse of Brotherhood, Krillbite’s Among the Sleep and Sarepta’s Shadow Puppeteer! Congratulations to them![:fr]Les Nordic Game Awards ont été distribué ce week-end durant la Nordic Game Conference à Malmö, en Suède, célébrant l’industrie du jeu vidéo en Scandinavie. Et Wolfenstein: The New Order, développé par le studios suédois MachineGames (alias ZeniMax Suède), a tout simplement gagné le titre de meilleur jeu scandinave avec le prix du « Best Nordic Game », devançant des titres comme « Max: The Curse of Brotherhood » de Press Play, « Among the Sleep » de Krillbite, et « Shadow Puppeteer » de Sarepta ! Bravo à eux ![:]

Wolfenstein: The New Order – Post-mortem interview of Jens Matthies for MetroWolfenstein: The New Order – Interview post-mortem de Jens Matthies pour Metro

The creative director of Wolfenstein: The New Order for MachineGames, Jens Matthies, did recently a post-mortem interview with the English newspaper Metro – which consider the game as their favorite FPS of the year -, where he came back on the development and the release of the game in June 2014. Here are some extracts from it:

  • They’re very happy with the game they shipped, because they could do what they wanted with it. They didn’t cut anything because of a lack of time, everything was there as expected. It’s the first game they’re finishing with such a feeling.
  • They’re also happy with the reception of the game by the players, who mostly loved the game. But they’re also surprised by the span between review scores, between 60 and 95 percent. They consider that the Metacritic score should be around 90 percent, which makes them happy too.
  • Some of the worst reviews of the game are Swedish… which is the country where the developers live in!
  • They discuss about the first level, which is considered as weak by Metro but not by MachineGames. It’s a tutorial level, which could explain why it’s hard to make it fun and interesting to play.
  • Both Metro and Jens are very happy with the shooting gameplay, which is a good mix between stealth and action sequences.
  • Metro noticed that the game passed the Bechdel test, checking if two females characters in a fiction talk to each other about anything other than a man.
  • The developers have added the reference to the Da’at Yichud Jewish technology in order to have some Indiana Jones kinds of moments of discovery, some mystery.
  • They also discuss about dogma’s, and how it’s depicted in the game with BJ’s speech, and Nazis going too far with extremist dogma’s. It was hard for MachineGames to show how evil were the Nazis without becoming a caricature, or boring. The representation of the concentration camp in the game was very sensitive for them too.
  • Metro finds the Moon level fantastic, but without enough gameplay outside buildings. But MachineGames hadn’t been able to create a gameplay that was interesting enough for that part, so they decided to focus on the inside parts.
  • Developers of MachineGames don’t want to do any other kind of game than first person games in the future, with more and more open levels with various paths and secondary missions.
  • They want to do a sequel for Wolfenstein: The New Order, but nothing has been decided yet. Anyway, they’re very happy with the selling of the game.
  • They would also love to make a Quake sequel, but this game should have a multiplayer part, which is not their thing. They would have to team up with another studio for that.
  • They have plenty of game concepts for Wolfenstein, and some of them could be used for a sequel.
  • They’re very independent, even with Bethesda behind them. They have a lot of freedom, and they consider that the labour concentration camp of Wolfenstein wouldn’t have been accepted by any other publisher.

 Le directeur créatif de Wolfenstein: The New Order pour MachineGames, Jens Matthies, a accordé récemment une interview post-mortem avec le journal anglais Metro, qui considère le jeu comme leur FPS préféré de l’année ! Ils reviennent ensemble sur le développement et la sortie du jeu, en juin 2014. En voici quelques extraits :

  • Ils sont très heureux du jeu qu’ils ont sorti, car ils ont fait exactement ce qu’ils voulaient. Ils n’ont pas dû couper quoique ce soit à cause d’un manque de temps, tout était là comme voulu. C’est la première fois qu’ils finissent un jeu avec un tel sentiment.
  • Ils sont également contents de l’accueil fait au jeu par les joueurs, qui l’ont beaucoup apprécié. Mais ils sont également surpris par les différences entre les notes des tests, allant de 60 à 95 %. Ils considèrent que leur note sur Metacritic devrait être aux alentours de 90 %, ce qui les satisfait beaucoup.
  • Quelques unes des plus mauvaises critiques de la presse viennent de Suède… qui est le pays où vivent ces développeurs !
  • Ils discutent du premier niveau, qui est considéré comme étant le plus faible par Metro, mais pas par MachineGames. C’est un niveau tutoriel, ce qui pourrait expliquer pourquoi il est aussi compliqué de le rendre amusant et intéressant à jouer.
  • Metro et Jens sont tous les deux très contents avec les phases de tir du jeu, qui sont un bon mélange entre de l’infiltration et des séquences d’action pure.
  • Metro a remarqué que le jeu avait passé le test de Bechdel, qui vérifie que deux protagonistes féminines d’une fiction parlent d’autre chose que d’un homme dans une conversation.
  • Les développeurs ont ajouté une référence à la technologie juive Da’at Yichud afin d’avoir des séquences de découverte et de mystère à la Indiana Jones.
  • Ils discutent également des dogmes, et de la manière dont ils sont décrits dans le jeu via le discours de BJ, et sur le fait que les nazis ont été trop loin avec des dogmes extrémistes. Ce fût difficile pour MachineGames de montrer toute l’étendue de l’horreur nazie sans devenir caricatural ou ennuyant. La représentation du camp de concentration dans le jeu a été très délicate pour eux.
  • Metro trouve que les niveaux lunaires sont fabuleux, avec cependant un bémol sur la faible quantité de gameplay à l’extérieur. Mais MachineGames se défend en disant qu’ils ont été incapables de créer des phases de jeu suffisamment intéressantes pour cette partie, ce qui explique pourquoi ils se sont concentrés sur un gameplay à l’intérieur de la base.
  • Les développeurs de MachineGames ne veulent pas travailler sur autre chose que des jeux en vue à la première personne à l’avenir, avec de plus en plus de niveaux ouverts avec des chemins alternatifs et des missions secondaires.
  • Ils voudraient réaliser une suite à Wolfenstein: The New Order, mais rien n’a encore été décidé. Ils sont toutefois très contents avec les ventes du jeu.
  • Ils aimeraient également faire une suite à Quake, mais ce jeu devra comporter une partie multijoueur, ce qui n’est pas leur truc. Ils devraient alors travailler avec un autre studio pour cela.
  • Ils ont une grande quantité de concepts de jeu pour Wolfenstein, et certains d’entre eux pourraient être utilisés pour une suite éventuelle.
  • Ils se considère comme très indépendant, même avec Bethesda derrière eux. Ils ont beaucoup de liberté, et ils pensent que le niveau du camp de concentration dans Wolfenstein n’aurait pas été possible avec un autre éditeur.

 

Merry Christmas and Happy New Year! (updated)Joyeux Noël et Bonne Année ! (maj)

I would like to wish you a merry Christmas and, in advance, a happy new year!

2014 has been a great year for all the Wolfenstein fans, with the release of a new game, Wolfenstein: The New Order, which got a great success and many very positive reviews. The game is regularly added in lists of the best games of the year, like on PC Games N, God Is A Geek, Game Informer, The Sixth Axis, Slant Magazine, and Stuff, even winning some awards like on Rock, Paper, Shotgun, where it has been selected as the best FPS of the year! It was also nominated for the Best Shooter and Best Narrative categories at the last Game Awards, and for the « Best Storytelling » category at the Golden Joysticks awards.

Update: Polygon has just chosen Wolfenstein: The New Order as one of their Games of the Year, with great comments:

It helps that The New Order’s old-school influences find a positive middle ground with modern design sensibilities, and it so rarely seems to run out of things to say or do. It’s a fun, often bombastic action game. The veteran developers at Machine Games have made many of those in their long careers, but this is arguably the best, the one that feels the least like a support mechanism for storytelling.

Update 2: The french website NoFrag – dedicated to FPS – made a poll about the best games of the year, and Wolfenstein: The New Order was chosen as the best sequel game, with this comment:

Congratulations to Bethesda, who succeeded to resurrect the Wolfenstein licence. Indeed, there was no multiplayer part, but the solo one was very nice. We didn’t believe in it, so the surprise was even better.

Update 3: The game has been chosen as « 2014’s Dark Horse » by HardcoreGamer, and « Best FPS in 2014 » by the French website GamAlive!

 

This is also a great Christmas for some legendary Wolfenstein developers like John Romero, who received a wonderful present from his wife, Brenda Romero: a great Doom sculpture!

romero17-2014-xmas

This object has been created by an artist called Jason Hite, and sold to the Romero’s. Polygon has written a post about it, and the artist added an entry in his blog about this work.

 Je voudrais vous souhaiter un très joyeux Noël et, avec un peu d’avance, un très bonne et heureuse année !

2014 a été une grande année pour tous les fans de Wolfenstein, avec la sortie d’un nouvel opus, Wolfenstein: The New Order, qui s’est très bien vendu, et qui a obtenu d’excellents scores dans de nombreux tests. Le jeu fait régulièrement partie des listes reprenant les meilleurs jeux de l’année écoulée, comme sur PC Games N, God Is A Geek, Game Informer, The Sixth Axis, Slant Magazine, et Stuff, remportant même la palme de meilleur FPS de l’année chez Rock, Paper, Shotgun ! Il a également été nominé en tant que meilleur shooter et meilleur scénario pour les derniers Game Awards, et dans la catégorie « meilleur scénario » des Golden Joysticks awards.

Mise à jour : Le site Polygon vient de désigner Wolfenstein: The New Order comme l’un de leurs Jeux de l’année, avec de très bons commentaires :

Wolfenstein: The New Order a réussi à trouver un bon compromis entre ce qui fait de lui un jeu moderne, et des influences old-school, et on s’ennuie très rarement dans ce jeu. Il est amusant, avec de nombreuses phases d’action très intenses. Les développeurs expérimentés de MachineGames ont fait pas mal de choses dans leur longue carrière, mais c’est sans conteste leur meilleur jeu, celui qui semble le moins écrasé par son scénario.

MAJ 2 : Le site NoFrag, dédié aux FPS, a réalisé un sondage pour savoir quels sont les meilleurs jeux de l’année, et Wolfenstein: The New Order a été choisi en tant que meilleure suite, avec ce commentaire :

Chapeau à Bethesda qui a réussi à ressusciter à la licence Wolfenstein. Certes, il n’y a pas de multi, mais le solo était bien sympathique. On n’y croyait pas du tout, la surprise est d’autant plus agréable.

MAJ 3 : Le jeu a été choisi en tant qu' »Outsider de 2014″ par le site HardcoreGamer, et « Meilleur FPS » par le site GamAlive !

 

Noël se passe également très bien pour quelques développeurs légendaires de Wolfenstein comme John Romero, qui a reçu un très beau cadeau de son épouse, Brenda Romero : une magnifique sculpture de Doom !

romero17-2014-xmas

Cet oeuvre a été créée par un artiste du nom de Jason Hite, et qui l’a vendue aux Romero. Polygon a d’ailleurs écrit un article à ce sujet, et l’artiste lui-même a relaté la création de cet objet dans son blog.

 

Wolfenstein: The New Order – Developer Commentary (The Train Sequence)Wolfenstein: The New Order – La séquence du train commentée

Bethesda has posted a new developer commentary about one of the levels from Wolfenstein: The New Order, the train sequence, some weeks after having released a similar video about the Gibraltar Bridge level. This time, it’s up to Tommy Björk, narrative designer of the game at MachineGames, to explain this special sequence of the game…

Here is what he’s telling about it:

  • He’s joking about the high quality of the rendering of the coffee in the cups, which is moving smoothly and in a very realistic way. They love coffee at MachineGames, that’s why it’s so nice!
  • It’s the first time BJ and the player meet Frau Engel, a high-ranked nazi officer, and her toyboy called Bubi
  • During that sequence, BJ is forced to talk with Frau Engel, who makes him pass a « test » to verify how Aryan he is… A armed guard and a Guard Robot are protecting the infamous lady.
  • When they started to design that level, they had only the beginning and the end of the level in mind, where BJ would have to join Anya in a train with an obstacle in the way.
  • They wanted to make it intense and interesting, instead of having yet another shooting scenario. The player is trapped by this nazi officer without knowing if he’ll be able to make it through, or if he’ll be caught by her.
  • It was the perfect moment to introduce a new character, Frau Engel. She didn’t exist like that at the beginning; the player was just facing a male officer with his wife – who was supposed to be Frau Engel. Bubbi – whose real name is Hans Winkel – came later and took her place, while she was « promoted » as the main dominant character by creative director Jens Matthies.
  • At the end, BJ discovers that the test was fake, and just there to see if he wanted to take the gun or not. It’s a way to show how stupid were the « scientific » arguments used by the nazis to justify their ideology.
  • They added a lot of propaganda posters in the game in order to show to the player the outside world as it would have been if the nazis had won the war. It makes the environment very rich and interesting, and this alternative world believable.
  • The newspaper you can read in the game are part of this effort to make this world rich and coherent. It allows them not only to explain its history without forcing the player to see some cinematic, but also to tease him some elements of the storyline to come.

Bethesda a publié une nouvelle vidéo commentée par les développeurs du jeu à propos de l’un des niveaux de Wolfenstein: The New Order, la séquence du train, quelques semaines après avoir publié une vidéo similaire portant sur le niveau du Pont de Gibraltar. Cette fois, c’est à Tommy Björk, scénariste du jeu chez MachineGames, que revient la tâche d’expliquer ce passage très spécial du jeu (en Anglais)…

Voici ce qu’il en dit :

  • Il s’amuse de l’excellente qualité du rendu du café dans les tasses, qui bouge de manière fluide et réaliste. Ils adorent le café chez MachineGames, ce qui explique pourquoi cela est aussi bien rendu !
  • C’est la première fois que BJ et le joueurs rencontrent Frau Engel, une femme officier nazi de haut rang, et son compagnon Bubi
  • Durant cette séquence, BJ est forcé de lui parler alors qu’elle lui fait passer un « test » pour vérifier son aryanité… Un garde armé et un Robot Garde sont là pour protéger la dame…
  • Lorsqu’ils ont commencé à concevoir ce niveau, ils n’avaient que le début et la fin de celui-ci dans leur esprit, avec BJ devant rejoindre Anya dans un train tout en affrontant un obstacle.
  • Ils voulaient le rendre intense et intéressant, mais sans avoir encore un autre scénario de bataille. Le joueur est pris au piège par cet officier nazi sans savoir s’il pourra s’en sortir, ou s’il sera capturé par elle.
  • C’était le moment parfait pour faire connaissance avec un nouveau personnage, Frau Engel. Au début, elle n’existait pas sous cette forme, mais juste en tant que femme de l’officier que le joueur devait affronter. Mais par la suite, Bubbi (dont le nom réel est Hans Winkel) a pris sa place, et Frau Engel a été « promue » comme personnage principal dominateur par le directeur créatif Jens Matthies.
  • A la fin, BJ se rend compte que le test était bidon, et était juste là pour savoir s’il allait prendre le pistolet ou non. C’est une manière de montrer combien les faits « scientifiques » utilisés par les nazis pour justifier leur idéologie étaient stupides.
  • Ils ont ajouté bon nombre d’affiches de propagande dans le jeu afin de montrer au joueur le monde dans lequel il se situe, où les nazis ont gagné la guerre. Cela rend l’environnement plus riche et intéressant, et ce monde plus convaincant.
  • Les journaux que vous pouvez lire font partie de cet effort pour rendre ce monde plus riche et cohérent. Cela leur permet non seulement d’expliquer son histoire sans forcer le joueur à regarder des cinématiques, mais aussi à le préparer à quelques éléments du scénario à venir.